Retraites à points = retraites en moins

Dans Retraite/Revue de presse

Face à une mobilisation qui s’amplifie contre le projet de réforme des retraites, le gouvernement reste enfermé dans sa surdité et son mépris. Il n’entend pas la colère qui s’exprime depuis plusieurs mois dans le pays, il ne voit pas l’exaspération de la population qui n’en peut plus de voir son avenir menacé parce qu’il faut tout libéraliser pour continuer d’enrichir les riches !

Chacun l’a compris : avec le projet du gouvernement tout le monde sera perdant. C’est pour cela que le mouvement social soutenu par la population et porté par la majorité des organisations syndicales se renforce !
Le gouvernement ne voit pas, n’entend pas, par contre il parle… il a annoncé qu’il maintiendra son projet de réforme de retraite à points tout en proposant un nouveau cycle de discussions dont la fin est écrite d’avance puisqu’il s’agit de discuter dans un cadre d’équilibre budgétaire contraint.

Des solutions existent pour améliorer le système de retraite actuel tout en assurant son équilibre financier. Ce sont des choix de société à faire:

• Garantir l’égalité salariale Femme/Homme rapporterait 6,5 milliards d’euros à la Sécurité Sociale.
• Mettre fin aux exonérations de cotisations sociales patronales : 20 milliards.
• Lutter contre l’évasion fiscale entre 600 et 800 milliards.

Pendant les fêtes la mobilisation n’a pas faibli ! Partout se sont tenues des initiatives multiformes, de soutien aux grévistes, d’action dans les localités
et les départements partout en France, de manifestations, de travail d’explication sur les dangers de la réforme gouvernementale.

Chacune de ces initiatives s’est inscrite dans le mouvement nécessaire à
l’élargissement de l’action, à la tenue d’Assemblées Générales dans chaque entreprise pour débattre des modalités d’entrer en grève.

Des grèves massives et déterminées restent le meilleur moyen d’imposer le retrait de son projet au gouvernement.

Avec l’ensemble de ses sections PNC, PNT et PS, la CGT/UGICT Air France appelle l »ensemble des salarié(e)s à une nouvelle et puissante journée de grève et de manifestation le Jeudi 9 janvier. D’autres dates suivront…en commençant par celle du 11 janvier.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*