RETRAITES : Nous ne serons pas les dindons de la farce

Dans Retraite/Revue de presse

PNC, il est maintenant urgent de rejoindre massivement les manifestations et faire grossir le rapport de force avec l’immense majorité des français qui vont subir une réforme injuste, idéologique et scélérate. Nous le martelons encore et encore, avec cette réforme, nous allons travailler beaucoup plus pour gagner beaucoup, beaucoup moins.

Les syndicats PNT et PNC qui pensaient avoir sauvé notre caisse complémentaire pour financer des départs anticipés sont rattrapés par le principe d’égalité.

En effet, le conseil d’état confirme que la CRPN serait la seule caisse à bénéficier d’une compensation apportée par les ressources du système universel afin de financer à l’avenir des avantages de retraites propres des PN.

Le Conseil, pour qui, aucune différence de situation, ni aucun motif d’intérêt général ne justifi(e) une telle différence de traitement, conclut que la CRPN, ne peut être maintenue dans le projet de loi.

Dans ces conditions, face aux mensonges du gouvernement qui n’a eu de cesse de faire croire qu’une partie de notre corporation serait épargnée, nous invitons, tous les syndicats PN à s’unir et appeler tous les PN aux prochaines grèves et manifestations à commencer par celle du 29 janvier.

Les très nombreuses mobilisations démontrent que le mouvement ne s’essouffle pas. Bien au contraire, il se transforme pour s’ancrer toujours plus dans les entreprises et dans le quotidien de plus en plus de villes. Nous avons comptabilisé entre le 22 et le 24 janvier des rassemblements, manifestations et initiatives organisés dans plus de 360 villes

Comme le colibri, il est temps pour nous PN de faire notre part et de nous mobiliser aux côtés de tous les salariés, étudiants et retraités du pays.

Enfin, comme pour faire écho à ce bouillonnement et faire mentir une nouvelle fois ce gouvernement, les derniers sondages confirment qu’une très large majorité des Français (62 %) sont pour le retrait du projet de retraite à points.  Signe supplémentaire qui devrait faire réfléchir le président Macron, seuls 14 % des sondés disent soutenir la politique qu’il mène depuis son élection

Visiblement, ceux qui sont minoritaires dans le pays ne sont pas ceux qui luttent, mais de toute évidence ceux qui soutiennent ce gouvernement. Notre conseil en retour : messieurs du gouvernement, il faut savoir retirer un mauvais projet !

EN GREVE ET EN MANIFESTATION

RDV parisien – Place d’Italie

le mercredi 29 janvier à 13h30.

et dans toutes les villes de France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*