CORONA VIRUS: l’UGICT/CGT PNC dénonce et exige.

Dans COVID-19/PNC/Revue de presse
Air France, transporteur officiel du Corona Virus?

Quand le business prime sur la santé des PNC, malgré l’obligation de sécurité de l’employeur !

Jusqu’à présent, les zones considérées à risque par le gouvernement sont :

– la Chine ( Chine continentale, Hong Kong, Macao)

– Singapour

– l’Italie ( région de Lombardie, Vénétie et d’Emilie Romagne )

– la Corée du Sud

– l’Iran

Vous pouvez utiliser votre DROIT DE RETRAIT sur ces destinations (mais aussi sur toutes les escales du réseau) car un DGI ( Danger Grave et Imminent ) a été déposé le 23 janvier 2020, par les syndicats sur TOUTES les escales AF.

Rappel procédure :
vous pointez sur votre vol de départ puis vous allez voir le cadre de permanence pour faire valoir votre droit de retrait.

Deux cas possibles :

1) un autre vol est disponible et vous êtes reprogrammé,

2) pas d’autre vol dispo, retour chez vous !

AF qui considère que vous ne courez aucun risque, vous enlèvera un trentième si vous n’effectuez aucune activité aérienne (sauf zones à risques) car dans le cadre de son obligation de sécurité, elle a mis en place :

• Sur SIN, HKK et ICN :
des lots de masques et de gels hydro-alcooliques ( à récupérer par le CCP auprès du cadre de permanence) 80 paires supplémentaires de gants dans la doc.

• Sur TPE :
Un lot de 60 masques supplémentaires à récupérer par le CCP.

• Sur LIN MXP VCE :
des lots de masque à récupérer par le CC auprès du cadre de permanence 10 paires de gants supplémentaires dans la doc (Les PEQ sont hébergés près de l’aéroport pour éviter des lieux à fortes concentrations humaines).

La CGT PNC dénonce :

– La piètre qualité des masques mis à bord en nombre insuffisant

– L’absence de masque FFP2 : le seul modèle qui puisse nous protéger lorsqu’un passager est suspecté d’être porteur de la maladie.

– L’absence de spray désinfectant à bord des avions MC .

– La confusion entretenue entre transit et escale (Nous séjournons dans des pays à risques pourtant nous ne sommes pas considérés à notre retour comme de simples voyageurs, c’est très surprenant ! ).

– Le ménage très superficiel de nos avions alors qu’une désinfection s’impose au retour des zones à risques.

La CGT PNC revendique :

– Que les mesures sur les destinations à risques soient étendues sur toutes les destinations du réseau puisque la pandémie se répand dans le monde entier (d’autant que nos passagers en correspondance transportent le virus avec eux depuis les zones à risques).

– Des masques FFP2 à bord, ainsi que du spray désinfectant en plus des Ki-OSE.

– Le respect strict du droit de retrait par l’arrêt des sanctions pécuniaires lorsque celui-ci est utilisé par le PNC (sans déstabilisation de planning).

Si vous avez besoin de plus amples informations :

Un numéro vert (mis en place par le Gouvernement) répond aux questions sur le coronavirus. Il est désormais ouvert 24h/24 sept jours sur sept : 0 800 130 000.

Cette plateforme téléphonique (appel gratuit depuis un poste fixe en France) permet d’obtenir des informations sur le Covid-19 et des conseils si vous avez voyagé dans une zone où circule le virus ou côtoyé des personnes qui y ont circulé.


Nice to know :


En France, la létalité de la grippe saisonnière se situe entre 0,2 % et 0,5 %.


La létalité du nouveau coronavirus serait de 2,3 % à 2,6 %, selon une étude publiée par le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies calculé grâce à des données collectées jusqu’au 11 février 2020.


Pour rappel, les gestes barrières au virus sont :


– Se laver régulièrement les mains


– Tousser et éternuer dans son coude


– Utiliser un mouchoir en papier et le jeter


– Stop aux poignées de main (et aux bises !)

Vos délégué(e)s UGICTPNC/CGT PNC sont bien entendu à votre écoute en cas de besoins d’informations supplémentaires. Contactez notre plateforme téléphonique au 01 88 33 44 34

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*