Puisque la direction et le gouvernement jouent au poker avec nos vies…

Dans COVID-19/Divers/PNC/Revue de presse

Vous êtes extrêmement nombreux à nous contacter. Vos retours d’expériences de vol sont alarmants et font tous apparaître sans ambiguïté le danger que le gouvernement et la direction font courir aux PN , aux Passagers et à l’ensemble des citoyens français.

Devant l’irresponsabilité de nos dirigeants, nous, PNC, prenons nos responsabilités citoyennes:

Puisque la direction ment à ses personnels (Des dossiers de vol affichent des remplissages volontairement tronqués au départ de CDG !) 

Puisque certains vols sont Full PAX au mépris total des directives de l’OMS et des autorités…

Puisqu’Air France opère de manière dissimulée des vols qui s’apparentent à des rapatriements humanitaires,

Puisque les équipages Air France n’ont que des protections inefficaces et en quantité négligeable pour se protéger et protéger les passagers,

Puisqu’on entasse les passagers par centaines dans les carlingues sans protection et qu’ils en ressortent potentiellement tous contaminés avant d’aller eux-mêmes infecter leurs proches et leurs collègues,

Puisque l’état et la direction d’Air France contribuent à accélérer la propagation du virus vers la France et vers l’étranger,

Puisque l’état joue au poker avec nos vies,

Puisque Le gouvernement refuse de mobiliser massivement l’armée pour rapatrier et accueillir nos concitoyens qu’il abandonne à leur sort dans des conditions inacceptables,

Puisque la Direction d’Air France et le Gouvernement français persistent dans leur irresponsabilité et leur déni,

Puisqu’il est facile de donner des ordres depuis les salons dorés et aseptisés,

Nous invitons les Ministres et Dirigeants d’Air France à se mobiliser eux-mêmes pour rapatrier les familles en souffrance à l’étranger. Nous leur prêterons volontiers nos uniformes.

Plus sérieusement, nous invitons les Ministres et Dirigeants d’Air France au bon sens et à la responsabilité : les vols de rapatriement doivent sans délai être pris en charge par l’armée française.

L’heure des comptes n’a pas encore sonnéLes dirigeants de la compagnie engagent aujourd’hui leur responsabilité juridique et pénale en méprisant le DGI (Danger Grave et Imminent) déposé, nous le rappelons, le 23 janvier 2020 sur l’ensemble du réseau Air France.

Sans nul doute, Le gouvernement devra répondre à la Nation de ses actes et de ses manquements.

Face à des dirigeants irresponsables,  face à l’urgence de la situation,

Tant que les PNC n’auront aucune protection efficace à commencer par des masques FFP2,

Tant que les recommandations de transport séparant les PAX à bord et au sol ne seront pas scrupuleusement respectées,

Tant que les PNC n’auront aucunes garanties sur l’exactitude des remplissages respectant ces recommandations et ce, sur toutes les étapes de leurs missions, pour faire le choix d’embarquer ou de débarquer,

Nous invitons tous les PNC à exercer leurs droits de retrait et à stopper toutes activités vol.

Notre responsabilité individuelle et collective est de protéger des vies mais aussi de ne pas risquer la nôtre et celles de nos proches.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*