PALU, l’UGICT avait prévenu.

Dans PNC/Revue de presse

Une fois de plus, le fléau du paludisme dans sa forme la plus sournoise et pernicieuse, le Palu Falciparum, a tué un de nos collègues. Sa mort n’aura pas été sans effet puisque la médecine du travail a enfin accepté de positionner des autotests rapides dit « TDR » à bord de nos vols pour pouvoir faire un premier diagnostic.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*